FAQs

Q?Tourisme Solidaire et Responsable (Certificacion para la Sostenibilidad Turistica CST) :
A.

Le Certificat pour le Developpement Durable Touristique est un programme de l’Institut Costaricien du Tourisme (ICT), qui a été conçu pour pouvoir catégoriser et différencier les entreprises touristiques d’après leurs actions dans l’emploi des ressources naturelles, culturelles et sociales et plus précisément :

– Impact physico-biologique : interaction avec le milieu naturel, politiques et programmes de protection durable,
– Construction selon des normes de protection de l’environnement : les mesures prises en interne par l’entreprise touristique pour le traitement des déchets, réduction des produits polluants et l’utilisation des technologies pour réduire l’utilisation de l’électricité et de l’eau,
– Gestion des Services : mise en place de produits et services propres au caractéristiques propres des zones du pays impliquant les locaux dans sa mise en création et son fonctionnement
– Implication des clients : mise en place d’information et d’outils pour inviter les touristes à prendre conscience et faire partie de ce programme,
– Développement social et économique local : interaction avec les communautés locales, création d’emplois, de développement des infrastructures, permettant un développement notable des communautés environnantes.

Les entreprises touristiques participantes sont classées de 0 à 5 feuilles

Q?Fumeurs :
A.

Attention le pays à un strict contrôle des zones où l’on peut fumer. Même en extérieur cela peut être interdit (proximité école, hôtel, arrêt de bus, sortie aéroport…) toujours se renseigner sur où vous pouvez fumer. Et ne jamais jeter un mégot par terre.

Q?Si vous faites escale aux États-Unis…
A.

Pensez à faire la déclaration ESTA absolument OBLIGATOIRE https://esta.cbp.dhs.gov/esta/

Q?Pour la location de voiture :
A.

Un permis de conduire classique est demandé ainsi que votre carte bancaire.

Q?Formalités de sortie :
A.

Taxe de sortie du territoire : 29$ à payer à l’aéroport le jour de votre retour.

Q?Sécurité :
A.

Le Costa Rica est un pays sûr mais comme partout, ne laissez jamais vos affaires dans la voiture ou sur la plage sans surveillance. Laissez-les à votre hôtel avant de vous balader.
La plupart des chambres d’hôtels ont un coffre fort.
Mettre des chaussures fermées pour toutes les randonnées et rester sur les sentiers (il y a beaucoup de serpents au Costa Rica).
Ne vous éloignez pas des sentiers surtout la nuit, les serpents sont très actifs la nuit.
Ne touchez pas les arbres, branches, lianes sans avoir bien vérifié qu’il ne s’agit pas d’un serpent en camouflage.

Q?Déjeuner et Dîner :
A.

Les prix des repas varient en fonction des restaurants que vous choisissez : les restaurants typique locaux (« soda ») compter 8$ par personne (plat complet et boisson), les restaurants dans les hôtels compter 15/20$ par personne.
Le Costa Rica est un pays très agricole et vous mangerez beaucoup de variété de fruits et de légumes. On y mange bien et sainement.

Q?Essence :
A.

Le prix de l’essence est d’environ 700 colones le litre : paiement par CB ou espèces.

Q?Visa :
A.

Les pays européens y compris la Suisse et le Canada font partie des pays du Groupe 1 qui n’ont pas besoin de visa pour rentrer au Costa Rica. Il faut uniquement un passeport en cours de validité.
Pour les autres pays, veuillez consulter le consulat du Costa Rica.

Q?Santé et hygiène :
A.

Aucun vaccin n’est exigé ni traitement antipaludéen.
Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé pour les personnes provenant de certains pays à risque.
Pour plus de détails sur les « conseils aux voyageurs du ministère des affaires étrangères français » voir le lien suivant : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/costa-rica-12301/
L’hygiène est excellente au Costa Rica. N’hésitez pas à goûter les repas locaux (gallo pinto du petit-déjeuner, casado du déjeuner et dîner …) ainsi que les boissons à base de fruits (batido de frutas), quelque soit le restaurant. L’eau du robinet est potable sans aucun risque (vaso de agua) sauf avis contraire de l’hôtelier ou restaurateur. Goûtez sans crainte aux différents en-cas qui vous seront proposés sur les bords des routes (ceviche, fromages, douceurs…).

Q?Climat :
A.

Le climat du Costa Rica varie selon les régions et surtout les reliefs. La saison sèche (appelé l’été ou le « verano ») s’étend de novembre à avril et la saison humide (hiver ou « invierno ») de mai à octobre, avec un petit-été en juillet et août. Les températures sont chaudes à basse altitude (au dessus de 30°C) et plus fraîches dés que l’on se situe en altitude. San José, la capitale, est située à 1000m d’altitude et bénéficie de températures « idéales » tout l ‘année de 19 à 28°. Il peut faire encore plus frais en montagne si vous passez par Monteverde ou la vallée de Dota (les températures peuvent parfois descendre à 15°).

Q?Qu’emporter ?
A.

-Ne vous chargez pas trop et prévoyez de la place pour vos achats au retour ! La majorité des hôtels proposent un service de laverie et on trouve dans certaines villes des laveries à + ou – 3$ le kg (lavage + séchage)
-Il faut des vêtements d’été légers, confortables et qui sèchent facilement (l’humidité est élevée).Un vêtement chaud (de type polaire) pour les régions en altitude et les soirées. Un vêtement pour la pluie de type Kway ou cape de pluie (quelque soit la saison, on est jamais à l’abri d’une pluie au Costa Rica),
-De chaussures de marche (ou des chaussures de sport) pour les randonnées et les excursions. Les bottes en plastiques sont trop encombrantes et quand elles sont vraiment nécessaires elles vous seront prêtées ou louées. Si vous faites du Rafting, il faut des chaussures fermées qui supportent d’être mouillées! Une paire de tongs ou de sandales d’été.
-Un produit anti-moustiques pour les régions chaudes et humides. Vous pourrez aussi acheter sur place dans tous les petits supermarchés un répulsif de la marque « OFF », très chimique mais très efficace. Il n’est pas nécessaire d’emmener une moustiquaire. Dans les zones « à moustiques » les chambres d’hôtels ont des moustiquaires aux fenêtres ou au dessus du lit,
-Une crème solaire,
-Un kit Palme/Masque/Tuba pour explorer les fonds marins (ou à louer sur place si trop encombrant),
-Une lampe de poche.
-Des jumelles

Q?Argent/Change :
A.

Inutile d’emmener des euros, vous aurez des difficultés à les changer. Il est préférable d’avoir des dollars US, ils sont très souvent acceptés. Sur place, vous pourrez retirer des dollars ou des « colones » (monnaie officielle) dans les distributeurs qui sont présents dans tout le pays. 1 USD = 550 colones 1 EUR= 750 colones.
A votre arrivée, ne changez pas à l’aéroport, le taux est très mauvais. Il est préférable de retirer dollars ou colones dans un distributeur proche de votre hôtel. Ayez toujours des espèces sur vous (30 à 40 000 colones). Les petits restaurants typiques (« Sodas ») ne prennent pas toujours les cartes bancaires ou les dollars. Dans les hôtels et les centres d’activités, les dollars sont souvent acceptés.
L’entrée dans un Parc National coûte $10 par personne (tarif réduit pour les enfants de moins de 12 ans) ; paiement en espèces uniquement (dollars US ou colones).
Il est vivement recommandé de voyager avec au moins 2 cartes bancaires internationales. Nous avons eu le cas de clients qui n’ont pas pu loueur la voiture car leur unique carte bancaire ne passait pas.

Q?Décalage horaire :
A.

Moins 7 heures en hiver et moins 8 heures en été avec la France métropolitaine (quand il est midi au Costa Rica en hiver, il est 19 heures à Paris). Le Costa Rica ne change pas d’heure en été. Moins 2 heures avec le Québec.

Q?Jour et Nuit :
A.

De octobre à mars, le jour se lève aux environs de 5h30 et se couche aux environs de 17h30
D’avril à septembre, les journées sont plus longues, le jour se lève aux environs de 5h et se couche aux environs de 18h15

Q?Téléphone, Internet, GPS et Électricité :
A.

Votre SmartPhone peut vous être très utile au Costa Rica. Il suffit qu’il soit déSIMbloqué (demandez à votre opérateur, cette procédure gratuite peut prendre quelques jours) et d’acheter (environ 5€) une puce téléphonique locale. Le fournisseur KOLBY se trouve en zone d’arrivée, au niveau de la livraison des bagages. Son activation prend 5mn. Cette puce peut être également être achetée dans de très nombreuses échoppes qui affichent la marque KOLBY
Pour ceux qui ne parlent pas espagnol voici la question à poser « Quiero comprar una chip prepago para 1000 colones »

Si nous vous avons loué une voiture, le loueur peut vous remettre gratuitement une carte SIM avec un crédit de 1500 colones.
Il faut pour cela nous en faire la demande avant votre arrivée et nous dire quelle type de carte SIM il vous faut (normale ou micro)

Avec le logiciel WAZE (GPS de Google Maps), votre smartphone se transforme en un GPS intelligent et gratuit.

La Puce KOLBY vous offre également l’Internet (configuré en point d’accès vous pouvez aussi accéder à Internet avec votre ordinateur), et un accès au réseau téléphonique avec un numéro du Costa Rica. Parfois utile pour être joint depuis l’étranger ou pour joindre les hôtels en cas de besoin.

La majorité des hôtels proposent un accès wifi gratuit, la plupart du temps à la réception, plus rarement dans les chambres.

Courant en 110V et prises américaines : tous les appareils électroniques (appareil photo, rasoir, ordinateur…) fonctionne aussi bien en 220V qu’en 110V (à vérifier sur le boîtier du chargeur), il vous faudra juste le petit adaptateur pour prises américaines.